Comité de soutien à Laurent Vili

Où envoyer vos dons | Rappel des faits | Dossier juridique | Revue de presse | Livre d'or

Soutien › Actions de soutien

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 9 décembre 2008

Lolo est bien arrivé

C'est l'heure d'un repos bien mérité pour Laurent et ses amis qui l'accompagnaient.

Le reportage de son retour ce soir sur France O à 19h, et peut-être (plus bref) sur France 2 durant l'émission rencontre à XV à 8h dimanche 14 décembre.

samedi 6 décembre 2008

Laurent Vili revient en homme libre à Montpellier

L'affaire est terminée. Laurent revient enfin libre en métropole. Son retour est prévu pour le mardi 9 décembre à Montpellier, et son avion atterrit à 8h55[1]...

Ses proches et ses amis seront là pour l'accueillir...

Laurent va enfin pouvoir souffler et reconstruire sa vie. Place au bonheur !

Notes

[1] Arrivée Paris : 4h25

vendredi 5 décembre 2008

Laurent Vili acquitté, annonce le communiqué du MHRC à la LNR

Les médias n'ont pas encore diffusé l'information, à part France bleu Hérault ce matin et une brève dans rugbyrama vers midi... Par contre dans le milieu rugbystique la bonne nouvelle a fait le tour comme une trainée de poudre.

Au terme d'un parcours juridique éreintant Laurent VILI a été acquitté. Le MHRC lui renouvelle tout son soutien :
Après deux heures de délibération et quatre jours de procès, notre pilier a été acquitté pour la deuxième fois consécutive. Michel Bonnaud, Denis Navizet et Jérôme Vallée étaient venus le soutenir à Nouméa durant ces quatre journées extrêmement éprouvantes. On imagine la tension qui peut régner en pareille situation.

Nous avons eu le plaisir de recueillir les premières impressions de Laurent VILI. Son portable ne répondait pas et on se figure à peine de l'émoi dans lequel il devait être. C'est donc par l'intermédiaire de Jérôme Vallée que nous avons pu le contacter. A peine le portable décroché, Jérôme semble grisé de bonheur. Les montpelliérains sont réunis autour d'un verre de l'amitié, "un truc exceptionnel" nous confie Jérôme Vallée, "c'est énorme", notre troisième ligne est aux anges, "c'est génial, pour Laurent c'est un gros soulagement". De superlatif en superlatif nous finirons par avoir Laurent VILI :

"C'était laborieux, c'était un calvaire, un périple qui aujourd'hui prend fin. J'avoue ne pas encore réaliser vraiment ce qui m'arrive, petit à petit je me rends compte.
Je tiens à remercier Thierry PEREZ et derrière lui tout le club de Montpellier, Michel Bonnaud, Denis Navizet, Jérôme Vallée, mais aussi tous les supporters, le comité de soutien et tous les gens de rugby qui m'ont soutenu"

L'AS Bédarrides Rugby a également annoncé la nouvelle dès sa parution sur ce blog.

jeudi 27 novembre 2008

Un grand merci à l'A.S Facture Biganos

ASB Il ne se passe pas une journée sans que des membres de la famille du rugby manifestent leur soutien à Laurent.
Cette fois c'est le XV de Facture Biganos dans la Gironde (33) que nous remercions vivement pour leurs dons et leurs messages de soutien sur ce blog et sur le livre d'or.

Vraiment merci à tous pour Laurent et sa famille ! Votre soutien leur va droit au coeur.

lundi 17 novembre 2008

Provale lance un appel aux dons

Provale, l'union des joueurs de rugby professionnels, lance ce jour un communiqué de presse d'appel aux dons dont voici le texte :

APPEL AUX DONS !!!

Laurent VILI, accusé de meurtre et acquitté une première fois, sera jugé en appel les 2, 3, 4 et 5 décembre 2008 à Nouméa, en Nouvelle Calédonie. Le rôle de PROVALE n’est pas de s’exprimer sur le fond de l’affaire, la justice doit faire son travail.

Simplement, nous demandons que le procès se déroule dans des conditions normales et équitables, que la justice soit comme nous la connaissons tous : juste.

Cet appel a des conséquences financières très fortes pour Laurent, puisque les frais inhérents à sa défense s’élèvent à environ 40 000 euros (frais d’avocats, de déplacements pour lui, ses témoins et conseils, frais d’hébergements…).

Qui aujourd’hui peut trouver facilement 40 000 euros pour se défendre ?

C’est le moment pour la grande famille du rugby de prouver sa solidarité !!!

Souscrivez par chèque à l’ordre de l’AJ du MRC et envoyez vos dons à :

Comité de soutien Laurent VILI
MHRC Stade Yves Du Manoir
500, avenue de Vannières
34070 MONTPELLIER

Ou rendez-vous sur le site Internet du comité de soutien de Laurent pour souscrire par carte bancaire sur le compte de paiement en ligne prévu à cet effet.

Nous les remercions vivement pour cette action

Le compte Paypal est ouvert

Logos de solution PayPal

samedi 15 novembre 2008

L'AS Bédarrides au soutien

Les joueurs et les dirigeants de l' A.S. Bédarrides ont décidé de s'inscrire dans la démarche de soutien à Laurent Vili. Aussi pour la faire connaître au plus grand nombre, ils organisent une journée d'information et de collecte à l'occasion des rencontres de Nationale B et de Fédérale 1, A.S. Bédarrides Versus U.S. Montmélian, qui se dérouleront le 23 novembre 2008 au stade des Verdeaux de Bédarrides dans le Vaucluse.

En espérant une grande participation des supporters des différents clubs, le comité de soutien remercie vivement l'ASB pour cette initiative.

mardi 23 septembre 2008

Un grand merci aux supporters de l'USAP et du MHRC

USAP

Ca s'est passé samedi aux cabanes de l'Arnel. Les supporters de L'USAP et du MHRC se sont retrouvés pour soutenir Lolo autour d'un joyeux pique-nique. Une bien sympathique sortie qui a permis de récolter 400 euro pour le comité de soutien.
Plus de détail sur le blog du CHdS : Le CHdS avec les supporters de l’USAP pour Laurent Vili - voir l'album.

T-shirt usap

Un grand merci donc aux supporters de l'USAP et du MHRC !

En effet, Laurent a un grand besoin de soutien financier pour couvrir les frais générés par l'appel de la procureure générale Annie Brunet-Fuster...

Pour envoyer vos dons

Par chèque où mandat libellé à l'ordre de l'A.J du MRC Soutien Laurent Vili à :

Comité de soutien à Laurent Vili
MHRC Stade Yves du Manoir
5OO avenue de Vanières
34070 Montpellier

mercredi 17 septembre 2008

Les supporters du MHRC toujours au soutien

Via le blog du club des supporters du MHRC

Supporters de l’Usap et du MHRC pour Laurent

Ce samedi, lors du match contre l'Usap, nous recevrons les supporters catalans pour un repas pris en commun (comme lors de la venue du 8 de Toulouse), au profit du comité de soutien de Laurent Vili, notre parrain. A cette occasion, une participation de 5 € vous sera demandée et entièrement reversée pour Laurent. Chacun devra rivaliser d'imagination culinaire !

Les catalans amèneront l'apéritif en direct du Perthus (proximité oblige), nous nous chargerons du reste !! Grillades, salades, fougasses, quiches, tartes, etc., n'oubliez pas le pain !

Nous aurons en direct live France Bleu Hérault pour des interventions tout au long de l'après midi ainsi bien évidemment que la présence de notre parrain, himself ! Laurent Vili. Avec sa gentillesse et sa disponibilité naturelle il sera heureux de pouvoir échanger avec vous ce moment de convivialité et de solidarité. Nous comptons…. et…. il compte sur vous !

Inscriptions au : 06 79 58 60 37

Rendez-vous aux cabanes de l'Arnel (à l'entrée de Palavas face au Champion) vers 13 h. Amenez vos amis, adhérents ou non.

mercredi 14 mai 2008

Le MHRC continue à soutenir Laurent VILI

Dimanche, à l’occasion de la réception de Toulouse, le Montpellier Hérault Rugby Club organisait une vente aux enchères au profit du comité de soutien de Laurent Vili. Pour l’occasion, les maillots de l’Equipe de France de Louis PICAMOLES, Fulgence OUEDRAOGO et Julien TOMAS et François TRINH-DUC étaient mis aux enchères. La vente aux enchères avait lieu dans la salle de réception du Stade Du Manoir et aura permis de récolter près de 25 000€.

Dans le même temps, les supporters du MHRC se mobilisaient. Le Club des Supporters organisait, avec les supporters du 8 toulousain, un pique-nique ce dimanche 11 mai à Palavas. Tous les participants étaient invités à amener un plat froid ainsi qu’une participation financière de 5€. Plus de 100 personnes ont répondu à l'appel du Club des Supporters du MHRC dont Laurent Vili en personne venu donner un coup de main aux grillades. Les recettes de ce pique-nique seront entièrement reversées au comité de soutien de Laurent VILI. Le pilier montpelliérain doit en effet repartir pour Nouméa suite à la décision du parquet de faire appel de son acquittement.

En effet Laurent a besoin de soutien financier

Les frais d'avocats et de déplacement en Nouvelle Calédonie pour ce nouveau procès sont très élevés. Tout soutien financier est le bienvenu.
Pour soutenir Laurent financièrement, il suffit d'envoyer un chèque où un mandat libellé à l'ordre de l'A.J du MRC Soutien Laurent Vili à :

Comité de soutien à Laurent Vili
MHRC Stade Yves du Manoir
5OO avenue de Vanières
34070 Montpellier

vendredi 18 avril 2008

Le MHRC au soutien de Laurent

Une délégation du Montpellier Hérault Rugby Club s'est envolée mardi vers la Nouvelle-Calédonie pour soutenir Laurent.

Pour rappel, le procès commence lundi 21 avril. Il se terminera le 23 avril. Courage à tous...

jeudi 24 juillet 2003

Rencontre avec Bina Ramesh

Bina Ramesh, médaillée d'or du lancer du javelot aux Jeux du Pacifique 2003 et qui a eu le courage de recevoir sa médaille porteuse du maillot à l'effigie de Laurent Vili, participe au championnat de France Elite d'athlétisme qui se déroule du 24 au 26 juillet 2003 à Narbonne.

A cette occasion, Michel Bonnaud a tenu à la rencontrer pour la féliciter pour sa médaille d'or mais aussi et surtout pour la remercier de son soutien apporté à laurent Vili. Cette rencontre a eu lieu le 24 juillet à Béziers juste avant l'entrainement.

Michel Bonnaud en a profité pour lui remettre, au nom de Thierry Perez président du Montpellier Rugby Club, un maillot marqué à son prénom.

Il était accompagné de Sophie, webmaster du site de Laurent vili, qui s'est fait un plaisir de prendre ces quelques photos et de relater ce moment fort passé avec Bina, une ravissante jeune fille courageuse au tempérament d'acier.

Sophie Ménart, Bina Ramesh et Michel Bonnaud

Encore merci à toi Bina pour ton courage et ta force de caractère... tous nos voeux de bonne performance à Narbonne t'accompagnent ....

Résultats du 25 juillet 2003 :

Javelot (Finale)
1. Sarah Walter (Obernaï) 61,05 m
2. Bina Ramesh (Nouvelle-Caledonie) 55,72
Bravo Bina !

Extrait d'article des Nouvelles-Calédoniennes du lundi 28 juillet 2003
France élite : Bina Ramesh enlève l’argent au javelot

Lors de la deuxième journée des championnats de France élite, vendredi, à Narbonne, Bina Ramesh s’est classée deuxième du concours du javelot féminin, apportant ainsi une deuxième médaille au clan calédonien.

Après le bronze récolté la veille par Gaëtan Siakinuu-Schmidt chez les messieurs, le javelot a une nouvelle fois permis aux couleurs calédoniennes de briller au parc des Sports et de l’Amitié de Narbonne. Sacrée en 1998 et en 2000, absente des aires de lancers l’an passé pour cause de blessure, Bina Ramesh a confirmé son retour au plus haut niveau en remportant, vendredi, la médaille d’argent du concours féminin.
Avec un jet mesuré à 55,72 m, sa meilleure performance de la saison après ses 54,36 m des Jeux de Fidji et non loin de son record personnel (57,03 m), la Calédonienne s’est classée deuxième derrière l’intouchable Alsacienne, Sarah Walter (61,05). Quatrième après trois essais, celle qui s’entraîne désormais sous la houlette de Paul Poaniewa a su trouver les ressources nécessaires pour lancer son javelot au-delà de la ligne des 55 m à son quatrième essai et ainsi s’emparer de la deuxième place.

mercredi 23 juillet 2003

Marche pacifique à Nouméa

Le 23 juillet 2003, à l'occasion de la visite du Président de la République à Nouméa, s'est déroulée une marche pacifique en la faveur de la libération de Laurent, en voici quelques photos :

Départ de la marche pour rejoindre la place des cocotiers, lieu du meeting du Président de la République.

Négociations avec les gendarmes mobiles à l'entrée de la place des cocotiers. Enjeu: pouvoir passer avec les banderoles. Le groupe y est parvenu sans grandes difficultés...

Sitting pluri-ethnique en attendant le discours présidentiel...

A gauche, Jean-Baptiste FELOMAKI, le président du Comité de Soutien à Laurent VILI en Nouvelle-Calédonie entouré de sympathisants: Florian LAPETITE (au milieu) et Antony GANCI (à droite).

Matthieu, cousin de Laurent, enfant wallisien de l'Avé Maria, sur les épaules de sa maman, tente d'apercevoir le Président CHIRAC au milieu de la foule et de nos banderoles.

La Ministre de l'Outre-Mer, Brigitte GIRARDIN aux côtés de Jacques CHIRAC pendant son allocution, place des cocotiers.

La fameuse banderole que le service d'ordre du parti politique RPCR (Rassemblement Pour la Calédonie dans la République) a essayé, à 7 reprises, mais en vain, de faire replier, avant et pendant le discours du Président.

Il est des lieux sur le territoire français où exprimer une opinion relève de l'exploit...sportif!

dimanche 20 juillet 2003

Bina Ramesh soutient Laurent aux XIIèmes Jeux du Pacifique Sud

Ce qu'on ne vous a pas montré aux XIIèmes Jeux du Pacifique Sud de Suva (îles Fiji), début juillet 2003...

Vendredi 18 juillet 2003 : Bina RAMESH: vainqueur du lancer du javelot des Jeux du Pacifique, a manifesté sa solidarité envers Laurent VILI, en recevant sa médaille d'or vêtue du Tee-Shirt à l'effigie de Laurent.

Malgré la présence massive de tous les médias locaux, seul l'hebdomadaire "les Infos" en a fait mention dans l'entrefilet ci-dessous.

Dans n'importe quel pays démocratique cet évènement aurait été normalement relayé et commenté.

mardi 3 juin 2003

Une victoire dédiée à Lolo

logo MRCLe Montpellier Rugby Club est Champion de France ProD2 et accède au Top 16.

finale pro d2

Le capitaine Didier Bes et l'ensemble des joueurs dédient cette victoire à Laurent Vili et l'assurent de leur soutien le plus total.

mardi 20 mai 2003

La Ligue des Droits de l'Homme et du citoyen de Nouvelle-Calédonie répond

Ci-dessous la réponse de Ligue des Droits de l'Homme et du citoyen de Nouvelle-Calédonie au comité de soutien.

Ligue des Droits de l'Homme et du citoyen de Nouvelle-Calédonie
BP 8298, 98807 NOUMEA - Tél/Fax (687) 24 12 86

Nouméa, le 16 mai 2003
au Comité de Soutien à Laurent VILI

Suite à votre lettre nous demandant notre position concernant la situation de Laurent VILI, nous vous rappelons d'abord que la LDH-NC a été sensibilisée très tôt aux tragiques évènements de Saint-Louis : dès les premiers coups de feu.

Avant qu'il n'y ait eu aucun mort, la Ligue s'est rendue début janvier 2002 en délégation à plusieurs reprises dans chaque communauté et même dans leurs sous-groupes. Elle a mis en garde les uns et les autres contre l'usage inconsidéré des armes à feu. Elle a publié des communiqués et elle a entrepris des démarches auprès des autorités en leur soulignant la gravité de leur attentisme à restaurer l'autorité de l'Etat.

Concernant votre demande de soutien à Laurent Vili, la LDH-NC pense qu'il faut considérer à la fois la situation de l'intéressé et celle de son environnement :

- pour Laurent, nous vous rappelons qu'il ne peut être condamné sans preuve. Nous faisons encore confiance aux institutions de la République et au fonctionnement de sa justice, la justice de tous les citoyens, pour qu'il en soit ainsi.
- pour Saint-Louis, nous tenons à participer à l'analyse des évènements, car comme l'a dit Elie Wiesel," tout peuple qui ne connaît pas son histoire est condamné à la revivre." Il nous apparaît important de cerner notre vérité collective pour que puisse avancer sereinement une intégration progressive et vraie des différentes communautés de ce pays.

L'assemblage de ces communautés ne s'est pas établi sur un mode pacifique et naturel mais sur un mode violent et organisé, comme il est reconnu internationalement que cela se passe dans une colonie qui a reçu, bon gré mal gré, des vagues successives de transportés et d'immigrés de nombreuses origines.

Il est commun en effet de dire que dans les systèmes coloniaux, il a toujours été pratiqué une orchestration soigneuse des rivalités communautaires permettant l'organisation d'un pouvoir à moindre frais.

Cependant, dans les dernières années, les gouvernements de la République, de gauche comme de droite, ont su établir un contrat entre les différentes communautés, où la sagesse l'emportait sur la force : les accords de Matignon puis de Nouméa prétendent établir un destin commun dans le respect de chacun.

Cette démarche peut manifestement contrarier ceux qui ont toujours eu intérêt à maintenir divisées lesdites communautés.

En reprenant l'histoire récente de Saint-Louis, il est facile de constater que de chaque côté de la rivière Thy, c'est la misère pleine et entière avec absence d'assainissement, d'eau courante, d'électricité et avec un habitat insalubre dans un désert d'encadrement social.

En fait, voilà une population marginalisée aux portes d'une des villes les plus riches du Pacifique, où les devoirs et les droits n'ont aucune réalité concrète. Peu à peu la survie au jour le jour a pris le pas sur les règles citoyennes d'un pays appartenant pourtant au groupe des plus avancés du monde. Pourquoi ?

Et c'est dans ce contexte anachronique que vont survenir des troubles ressemblan en tout point à une guerre civile et qui, transposés en Europe, auraient suscité une autre prise en considération. Comment en est on arrivé là ?

Tout d'abord n'a-t-on pas fourni à certains, d'un seul côté de la rivière, des avantages en matière de viabilisation et d'organisation d'un lotissement ? On trouvera des raisons pour le justifier mais aucune ne se situe dans une vision globale de construction et d'harmonie des communautés.

Les responsabilités inscrites entre passivité et cupidité sont certainement bien partagées, mais, devant les dégâts et les morts, les excuses sont bien faibles.

Il semble bien, lors des entretiens que nous avons eus en direct, que cela a exacerbé les jalousies et annulé les efforts de vie en commun (jusqu'à dénouer des mariages mixtes).

Dans cette poudrière de rancoeur installée au royaume de la misère il suffira d'une étincelle pour allumer la guerre fratricide. Cette étincelle sera une querelle entre parents et enfants des deux communautés, à la sortie d'une école où, par suite de provocations,la force du muscle sèmera son désordre. Ces altercations se poursuivront dans ce contexte désastreux par une guerre civile qui se déroulera dans la grande peur des habitants de Nouméa et sur un mode presque "normal" à Saint-Louis ; il est à cet effet constant dans les médias locaux de rapporter ces anomalies gravissimes comme de simples faits divers gênants surtout parce que répétitifs.

Il y aura chez certains responsables une logique de chef de guerre, il y aura des déclarations provocantes attisant les oppositions : à qui profite le crime ? Interrogation renforcée lorsqu'on constate de quelle façon tout reviendra au calme une fois les élections passées alors que pratiquement aucun problème n'est résolu.

La LDH-NC témoigne ici une nouvelle fois des anomalies graves d'un système où les droits essentiels du citoyen sont "oubliés", bafoués, voir niés chroniquement.

Est-il utile de rappeler que dans la période de transition politique, culturelle et sociale, que traverse notre archipel ces conflits - sur la spontanéité desquels on peut s'interroger - constituent des obstacles difficiles à franchir ?

Pour la LDH-NC les devoirs des autorités dites responsables n'ont pas été remplis : voilà notre constat sur les causes et les origines des faits qui ont ammené un jeune homme en prison.

Nous souhaitons que la justice de notre pays examine l'ensemble de ces données et que les jugements et décisions qui s'en suivront aient en priorité le souci de préserver l'ensemble des populations pour un devenir commun harmonieux.

En espérant avoir répondu à vos préoccupations, nous vous prions de bien vouloir accepter nos salutations citoyennes.

dimanche 18 mai 2003

Tournoi de vétérans à Saint Céré

Lors du Tournoi de vétérans à St Céré dans le Lot :

Un seul cri pour toutes les équipes réunies : Libérez Lolo

Dans le car de Montpellier à l'allée, beaucoup d'émotion à la lecture de l'article du Midi Libre

Yvon Vili, cousin de Laurent, entouré de la famille de St Céré et Sophie Ménart de Montpellier

mercredi 30 avril 2003

L'équipe féminine du MHRC au soutien

L'équipe féminine au soutien à l'entraînement à Limoges - Merci les filles

eqfem.jpg

mardi 15 avril 2003

Les partenaires du MHRC au soutien

Les partenaires soutenant tous Laurent à Bayonne.

11part.jpg

jeudi 27 mars 2003

Emotion à la 3ème mi-temps du match partenaires MHRC/vétérans IBM

Le 27 mars 2003, lors de la 3ème mi-temps du match Partenaires MRC/Vétérans IBM, un grand moment d'émotion avec Michel Bonnaud animateur du comité de soutien.

 
Michel Bonnaud, juché sur une chaise à côté de Gilles Vaquier président des partenaires MRC, explique l'historique et la situation actuelle de Laurent Vili aux 80 joueurs présents..
 
Les joueurs attentifs et émus ...
Les maillots ont eu un vif succès ... comme le montre Sophie Ménart, qui en a profité pour proposer la création d'un site pour le comité de soutien.

lundi 23 décembre 2002

Des lettres et des signatures en soutien

Le 23 décembre 2002 ont été rajouté au dossier de Laurent vili :

  • 22 lettres de soutien ;
  • 844 signatures ;
  • 1 lettre du Président du Montpellier Rugby Club, Monsieur Thierry Perez.

- page 1 de 2