Bina Ramesh, médaillée d'or du lancer du javelot aux Jeux du Pacifique 2003 et qui a eu le courage de recevoir sa médaille porteuse du maillot à l'effigie de Laurent Vili, participe au championnat de France Elite d'athlétisme qui se déroule du 24 au 26 juillet 2003 à Narbonne.

A cette occasion, Michel Bonnaud a tenu à la rencontrer pour la féliciter pour sa médaille d'or mais aussi et surtout pour la remercier de son soutien apporté à laurent Vili. Cette rencontre a eu lieu le 24 juillet à Béziers juste avant l'entrainement.

Michel Bonnaud en a profité pour lui remettre, au nom de Thierry Perez président du Montpellier Rugby Club, un maillot marqué à son prénom.

Il était accompagné de Sophie, webmaster du site de Laurent vili, qui s'est fait un plaisir de prendre ces quelques photos et de relater ce moment fort passé avec Bina, une ravissante jeune fille courageuse au tempérament d'acier.

Sophie Ménart, Bina Ramesh et Michel Bonnaud

Encore merci à toi Bina pour ton courage et ta force de caractère... tous nos voeux de bonne performance à Narbonne t'accompagnent ....

Résultats du 25 juillet 2003 :

Javelot (Finale)
1. Sarah Walter (Obernaï) 61,05 m
2. Bina Ramesh (Nouvelle-Caledonie) 55,72
Bravo Bina !

Extrait d'article des Nouvelles-Calédoniennes du lundi 28 juillet 2003
France élite : Bina Ramesh enlève l’argent au javelot

Lors de la deuxième journée des championnats de France élite, vendredi, à Narbonne, Bina Ramesh s’est classée deuxième du concours du javelot féminin, apportant ainsi une deuxième médaille au clan calédonien.

Après le bronze récolté la veille par Gaëtan Siakinuu-Schmidt chez les messieurs, le javelot a une nouvelle fois permis aux couleurs calédoniennes de briller au parc des Sports et de l’Amitié de Narbonne. Sacrée en 1998 et en 2000, absente des aires de lancers l’an passé pour cause de blessure, Bina Ramesh a confirmé son retour au plus haut niveau en remportant, vendredi, la médaille d’argent du concours féminin.
Avec un jet mesuré à 55,72 m, sa meilleure performance de la saison après ses 54,36 m des Jeux de Fidji et non loin de son record personnel (57,03 m), la Calédonienne s’est classée deuxième derrière l’intouchable Alsacienne, Sarah Walter (61,05). Quatrième après trois essais, celle qui s’entraîne désormais sous la houlette de Paul Poaniewa a su trouver les ressources nécessaires pour lancer son javelot au-delà de la ligne des 55 m à son quatrième essai et ainsi s’emparer de la deuxième place.