Comité de soutien à Laurent Vili

Où envoyer vos dons | Rappel des faits | Dossier juridique | Revue de presse | Livre d'or

samedi 10 mai 2008

Cet appel qui interpelle

Paru dans "Les Infos" le 9 mai 2008

Le parquet général a annoncé récemment qu'il faisait appel de l'acquittement de Laurent Vili, jugé devant la cour d'assises pour le meurtre de Jean-Marie Goyetta. Une décision plutôt surprenante, mais qui s'explique. Pas comme le veut forcément la nouvelle procureure générale.

Acquitté Vili, levez-vous et repassez par la case justice. Annie Brunet-Fuster, la procureure générale, a donc annoncé qu'elle faisait appel de l'acquittement prononcé par la cour d'assises à l'encontre de Laurent Vili.
Selon madame Brunet-Fuster, c'est la "logique judiciaire" qui a d'abord prévalu dans sa décision "difficile à prendre". Elle a même considéré que "en dépit des débats, le dossier contient des charges suffisantes à l'encontre de Laurent Vili", en ajoutant qu'il est nécessaire de "ne pas s'arrêter au milieu du gué en allant jusqu'au bout de la logique judiciaire". Comprenne qui pourra, notamment lorsque la même procureure générale déclare que les pressions générées par ce verdict sont étrangères à sa décision.
En fait, il semble bien que le communiqué de l'Union calédonienne (lire ci-dessous), tout comme la manifestation organisée après le verdict de ce procès, pèsent lourd dans cet appel. Ce qui peut à la fois se comprendre et surprendre.
Comprendre car il y a bien une mort tragique qu'il faut élucider. Surprendre car le procès a démontré que Laurent Vili n'était pas forcément l'auteur de cet assassinat.

Nouvel exemple de ces dysfonctionnements

A dire vrai, et bien au delà de ce seul cas, il serait visiblement plus opportun, désormais, de lancer un vibrant appel à cette justice calédonienne, qui souffre d'instructions souvent trop mal ficelées, d'enquêtes parfois bâclées et de verdicts qui en souffrent de manière patente. L'affaire Vili est un nouvel exemple, qui s'ajoute à tant d'autres, de ces dysfonctionnements qui vont finir par désabuser le plus grand nombre.
Il y a quelques mois, l'affaire Kohnu, dans un autre registre, avait suscité les mêmes interrogations. Avec deux coupables initialement désignés pour finalement aboutir à un seul condamné. Aujourd'hui, c'est donc un acquitté, Laurent Vili, qui va devoir retrouver le banc des accusés. Pour un nouveau procès dont on perçoit mal l'intérêt s'il n'apporte, comme c'est envisagé, aucun fait nouveau.
En conclusion, on ne peut pas oublier et autre cas, Portugais celui-là. L'histoire d'un frêle petit personnage, handicapé physiquement, limité intellectuellement, et qui a fomenté un plan diabolique pour tuer sa victime. Au final, une peine de vingt ans. Peut-être que ce maçon dans cette affaire , n'a pas été assez franc.

Th. S.

Communiqué de l'Union calédonienne

vendredi 3 octobre 2003

Débat entre Didier Leroux et Charles Pidjot

Titre Les Infos le 3 octobre 2003. les infos 2 les infos 4 les infos 1 les infos 3

vendredi 26 septembre 2003

Saint Louis - La croisade perdue du RPCR

Titre les Infos, le 26 septembre 2003.

La croisade perdue

L'article complet est en annexe au format pdf.

Discrimination et indifférence en Nouvelle Calédonie

Article paru dans les Infos le 26 septembre 2003.

Discrimination et indifférence

L'article complet est en annexe au format pdf.

vendredi 19 septembre 2003

Démission accomplie

Titre les Infos le 19 septembre 2003

Démission accomplie

L'article complet est en annexe au format pdf.

vendredi 5 septembre 2003

Laurent Vili bientôt libéré

05 septembre 2003 - Les Infos :

Laurent Vili bientôt libéré

Laurent Vili bientôt libéré

vendredi 4 juillet 2003

Saint Louis - Le choix des larmes

le choix des larmes

le choix des larmes

le choix des larmes

Tribune libre

vendredi 11 avril 2003

Faut-il libérer Laurent Vili ?

faut-i l libérer Lolo

lundi 2 décembre 2002

Revue de presse