Comité de soutien à Laurent Vili

Où envoyer vos dons | Rappel des faits | Dossier juridique | Revue de presse | Livre d'or

Soutien › Messages de Laurent

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 19 décembre 2008

JE SUIS LIBRE

Je suis enfin libre, libre de tous soupçons mais surtout libre de pouvoir regarder plus loin que le jour d'aujourd'hui. Je suis un homme heureux comme vous ne pouvez l'imaginer, cette sensation de légèreté qui me berce. Et pourtant, il me faudra encore du temps pour digérer ces 7 dernières années, en tirer le meilleur de chaque instant de souffrance.

Je pense à vous ma famille, Papa, Maman, Marianne, Hélène, Poli, Victor, Célé et toi Sarah. Vous avez tellement souffert. Je pense aussi à vous nos proches, de près ou de loin, qui comme ma famille aviez mis vos vies entre parenthèse. A toi Michel et Arlette qui avez tant donné. Ce calvaire est enfin fini, il est temps pour tout le monde de reprendre La VIE et de la délecter comme il se doit.

Je pense à mes amis d'enfance de la tribu de Saint-Louis, ceux avec qui j'ai grandi et que rien au monde n'enlevera ce lien d'amitié. Sommes nous plus heureux qu'il y a 7 ans? Avons nous construit un monde meilleur pour nos enfants? Je ne le pense pas. Mais nous pouvons redonner la VIE à ces enfants. Le Respect, La Tolérance, L'Humilité et bien d'autres valeurs qui en feront un jour des Hommes et des Femmes heureux de vivre ensemble. Richard, Brenda et Alexis mais aussi Ghislaine et toi Glenn, vous serez toujours présents dans mes prières.

Je pense à toutes les Familles de l'AVE MARIA, qui ne demandent aujourd'hui qu'une reconnaissance de l'État, de leurs situations. La France doit enfin cesser de se comporter comme un voyou. La dignité, l'honneur de ces Familles et par là même, celle de la France doit aujourd'hui être rétabli. Malo sia koto'u tali mamahi.

Je pense aussi à vous, Tous ceux qui nous en soutenu durant ces 7 dernières années. MERCI de votre Soutien. Un soutien de Cœur, de Droiture et de ténacité. MERCI de nous avoir rendu notre "liberté". Que vous soyez de la famille du rugby ou simple citoyen du monde, vous nous avez tous apporté le réconfort morale et la force d'affronter ces épreuves DEBOUT.

En cette fin d'année, je tenais à vous souhaiter à Tous de très Bonnes Fêtes et surtout beaucoup de bonheurs auprès de ceux qui vous sont chers. Je penserai à Vous, à Vous Tous qui m'avez soutenu, à Tous ceux qui me sont Chers...et je léverai mon verre : "à l'Amitié! et à La Vie!" Merci, parce que aujourd'hui je suis prés des miens, avec un ciel bien dégagé et les épaules plus légères.

Malo Si'i Ofa (Merci),

Laurent.

ps: le bonheur est fait de petit rien qui nous fait sentir bien mais surtout que l'autre existe...par là même...

lundi 7 juillet 2003

Lettre aux habitants de Saint Louis

A
Tous les Calédoniens,
Ceux qui veulent la vérité,
Ceux qui croient en un destin commun,
Aux familles mélanésiennes et wallisiennes
De Saint-Louis qui veulent la paix…

Permettez-moi en tant que citoyen d'exprimer mon sentiment…

Ces derniers heurts à Saint-Louis m'attristent beaucoup et me révoltent, car la vie est bien trop précieuse pour la gâcher ainsi. C'est d'autant plus scandaleux que cette situation est entretenue avec l'accord et l'appui de l'Etat.

Tout d'abord, même si vous avez sans doute entendu parler de moi, il convient de vous préciser qui je suis…

Je suis un jeune Calédonien d'origine Wallisienne, issu de la localité de Saint-Louis.
J'ai grandi au sein de la tribu de Saint-Louis où ma famille avait tissé de solides liens d'amitié avec les familles mélanésiennes. Le respect mutuel a toujours été de mise. Je peux donc vous assurer, qu'en dehors de la réputation de quartier mal famé que draine cette tribu, il y a, en vérité, des familles d'une très grande respectabilité et des irresponsables, comme dans n'importe quel autre quartier. A la seule différence que Saint-Louis a toujours été, et continue à être, une zone de non-droit. Aucun gouvernement, ni nos politiques locaux n'ont cherché à résoudre ce problème ni à intégrer ces deux communautés à la société. Au contraire, certains se sont même servis de cette précarité à des fins politiques…

La suite de la lettre en annexe.

mardi 10 juin 2003

Message de Laurent après la finale ProD2 gagnée par le MRC

Salut Michel, salut les Champions

Désolé d’être le dernier à vous féliciter pour cette grande victoire. Et de quelle manière !
On ne pouvait rêver mieux d’une telle conclusion.
Je n’arrête pas de m’imaginer cette putain de tortue à treize qui part des 40 mètres.
Et j’en meurs de rires telle je l’imagine belle …..
Elle devait être vraiment magnifique à la regarder progresser …. Quel symbole !
Que vous dire d’autres que,
Bravo les gars !
On en a tous rêvé, et plus fabuleux encore, vous l’avez fait !
Très sincèrement, Bravo et merci pour cette saison magnifique et cet extraordinaire dévouement.
Une Victoire qui représente beaucoup pour moi et qui en dit long sur vous et ce Club au Grand Coeur.
Bravo à Thierry et à tous les dirigeants.
Bravo à Didier, Eric et Pascal: les 3 mousquetaires du coaching ……………….. rires
Bravo à “Hep pepepe” son compère le “cyclope” et Jean-marc.
Bravo à Maybel et Thierry, les spécialistes de la PMA et du surplus de lactates …………rires
Bravo aux “kin’s” pour les “straps” trop serrés ……………..rires
Bravo aux “Doc” les rois de la mécanique humaine et passionnés du ballon ovale [attention l’un des deux est en réalité un “Ours” et c’est pas pascal] (je rigole).
Bravo à Ludo, Dédé et Didier pour les pâtes dopées à l’huile d’olive…………
Grand Bravo Capitaine Did...
Bravo à tout le Montpellier Rugby Club et ses fidèles supporters ………
Merci de votre Grand Coeur et de l’immense joie que vous me procurez.
A L’AMITIE, A LA VIE.
Lolo

mercredi 21 mai 2003

Message de Laurent à l'équipe avant le match de demi-finale Auch/MRC

Salut les gars
Félicitations pour la victoire à Aubenas. Je pense que vous êtes au courant des nouveaux éléments, notamment l'expertise ballistique.
Ce week end, vous jouez la demi finale contre Auch. Ce ne sera pas facile, mais ce sera pour vous que du bonheur. J'aimerais que vous alliez au bout de vous même, car j'ai besoin de cette victoire. Faites le pour vous, pour vos enfants, mais cette fois je vous le demande, faites le pour Sarah et moi.
Merci de votre soutien et de votre amour,
à bientôt, à la vie, à l'amitié,
Lolo
PS: je vous envoie toute ma force, mon envie de vivre, et ma soif de liberté pour ce match.

jeudi 24 avril 2003

Message de Laurent à l'équipe avant le match BRIVE/MRC

Salut les potes,

Toutes mes excuses de ne pas vous avoir donné de mes nouvelles ces derniers mois et de n’avoir toujours pas répondu à vos courriers. J’espère que vous me comprendrez. Mais vous pouvez me croire que chaque week-end, j’ai une petite pensée pour vous.

Merci de m’avoir dédié la victoire à Toulon. ça m’a énormément touché. D’ailleurs, à chacune de vos victoires, 5 d’affilées, c’est espoir qui grandit dans mon cœur, car je me réjouis énormément du bonheur de mes amis. Pour cela, encore un grand merci pour votre générosité envers moi, dans la vie de tous les jours et sur le terrain.

Ces derniers mois ont été terriblement pénibles. A l’isolement, je n’ai cotoyé que des détenus noyés dans leur détresse. Ils ont tous fait des tentatives de suicide sous mes yeux. En tant que détenu, je ne pouvais rien faire d’autre que les soutenir moralement et partager leur souffrance, leur peine, et leurs angoisses. La plupart d’entre eux sont aujourd’hui dans un centre psychiatrique. Le dernier est mort quelques jours après m’avoir quitté pour le centre, li y a de cela un peu plus d’un mois.

Je n’ai pas su me protéger de toute cette souffrance et j’ai moi-même touché le fond, sans céder à la tentation. Je ne sais pas comment j’ai pu remonter la pente. Mes croyances, l’amour de ma femme, et votre soutien m’ont été d’un grand secours. Une chose est sûre: on en sort beaucoup plus fort.

Pourquoi je vous raconte un épisode pénible de ma vie? Sans doute pour vous faire prendre conscience de la valeur de la vie. Que quelles que soient vos passions, la vie est la plus grande des passions. Vivez-là.

Que toutes les victoires acquises dans la souffrance (Toulon, La Rochelle) vous rendent encore plus fort. Ce week-end, vous allez à Brive. Ce ne sera pas facile, mais j’ai énormément confiance en vous. Je vous transmets toute ma force pour ce match.

PASSION INTELLIGENCE HUMILITE

sont les mots que je vous souhaite pour cette rencontre.
Bon match mes amis, Lolo

PS: je vous retransmets le poème de Walter D. Wintle.

“Si vous penser que vous êtes battus, vous l’êtes.
Si vous pensez que vous n’osez pas, vous n’oserez pas.
Si vous voulez gagner en pensant ne pas le pouvoir,
II est presque certain que vous ne le pourrez pas.
Si vous croyez que vous allez perdre, vous êtes vaincu.
Parce qu’au début de l’existence nous découvrons
Que la volonté d’une personne engendre le succès.
Tout dépend de son état d’esprit.
Si vous croyez que vous êtes inférieur, vous l’êtes.
Vous devez penser grand pour vous élever.
Vous devez avoir confiance en vous,
Avant même de gagner un prix.
La dure bataille de la vie,
Ce ne sont pas toujours les plus forts
Ni les plus rapides qui la gagnent.
Mais l’homme qui, tôt ou tard, remporte la victoire,
Est celui qui pense qu’il en est capable”